Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noesam@voila.fr

  • : sionazisme
  • sionazisme
  • : Tout Juif qui se respecte, religieux ou séculier, ne peut plus garder le silence, voir pire, soutenir le régime sioniste, et ses crimes de génocide perpétrés contre le peuple palestinien...La secte sioniste est à l’opposé du Judaïsme. .................... Mensonge, désinformation, agression, violence et désobéissance de la loi internationale sont aujourd’hui les principales caractéristiques du sionisme israélien en Palestine.
  • Contact

Israèl est contre TORAH

*"Les sionistes me dégoûtent autant que les nazis."
(Victor Klemperer, philologue allemand d'origine juive, 1881-1960)

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


 

 

 

 

 

 

L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une « nation laïque » et de réduire le judaïsme au nationalisme.......Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation..Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souverainet

é divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre! Amen. Offert par Netouré Karta International : www.nkusa.orglink

                                               


   

 


Ecrivez nous au ; noesam@voila.fr
visitez    http://www.planetenonviolence.org/link
http://www.aloufok.net/link
http://www.info-palestine.net/link
http://www.ism-france.org/news/link
http://www.europalestine.com/link
http://www.enfantsdepalestine.org/
http://mounadil.blogspot.com/link


 



Recherche

FATHER OF SIONAZISJACOB HITLER

La prétendue ascendance juive d'Hitler: Une "explication" par la haine de soi
Une publication parue cette semaine a attiré mon attention. Il s’agit ni plus ni moins de la généalogie d’Adolf Hitler qui aurait des ascendants juifs !! Dans son article, Gilles Bonafi présente une fiche des Renseignements généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, et où on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob. Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la Seconde Guerre mondiale.
SOURCE ;alterinfo

Archives

25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 16:05

UN CROYANT HORS DES NORMES VATICANES


DANS LES CROYANCES, IL Y A LA FOI ET IL Y A LA RELIGION. LA FOI EST RECONNUE COMME UN DON GRATUIT DE DIEU, ALORS QUE LA RELIGION EST SOUVENT LA RÉSULTANTE DE CROYANCES ORGANISÉES ET INSTITUTIONALISÉES. iNITIALEMENT FOI ET RELIGION SE VEULENT COMPLÉMENTAIRES, MAIS AVEC LE TEMPS ELLES PEUVENT DEVENIR DEUX ANTAGONISMES QUI N'ONT PLUS RIEN EN COMMUN.

Est-il possible d’être croyant sans être servile aux directives du Vatican et à toute l’enveloppe cultuelle à laquelle il s’accroche? Une bonne question n’est-ce pas? En 2005, j’avais écrit un article que j’avais mis en circulation sur mon blog sous le titre «DE LA FOI QUI SAUVE À LA RELIGION QUI ASPHYXIE. En 2009, à l’occasion de ce Noël, je voudrais partager avec vous, ce que rappelle cette célébration pour le croyant que je suis.

Sans entrer dans les discussions du calendrier historique de la naissance de cet enfant pas plus que du culte avec lequel on en rappelle l’évènement, j’aimerais m’en tenir au sens théologique de l’avènement: Dieu qui devient un des nôtres. Depuis ce jour, toute personne de bonne volonté n’a plus à regarder vers le ciel pour y rencontrer le dieu de sa foi, mais à regarder vers la terre pour y découvrir celui qui s’y est investi entièrement. À peine avait-il disparu au regard de ses disciples, après sa résurrection, un ange est venu leur rappeler qu’ils devaient cesser de regarder vers le ciel, mais plutôt de se rendre en Galilée, cette Galilée, symbolique du monde où ils le retrouveraient dans son Esprit.

Il n’a pas choisi les châteaux des rois, les privilèges des empereurs, la tribune des médias, la puissance des pouvoirs institutionnels. L’HUMANITÉ à laquelle il s’est identifié n’a pas beaucoup à voir avec ce monde et les lois qui en régissent le fonctionnement. L’HUMANITÉ qu’il porte en lui ne saurait être découverte qu’à travers la découverte de l’HUMANITÉ qui se retrouve dans les plus pauvres et laissés pour compte de la planète. Il a lié son sort à celui de ces exclus tout comme celui de ces exclus au sien. C’est ce que signifie l’incarnation: un Dieu qui lie son sort à celui de l’Humanité délaissée, oubliée, exploitée, dominée de sorte que personne ne puisse se prévaloir de son nom sans s’impliquer là où il est. S’il y a une espérance pour cette HUMANITÉ c’est bien cette présence toujours active à travers ces milliers d’hommes et de femmes, peu importe leurs croyances religieuses, qui se laissent interpeller par cette humanité exclue et victime des injustices et de la cupidité de ceux qui se croient les maîtres du monde. Leur foi dans cette HUMANITÉ est ce qui témoigne le mieux de cet Esprit de celui en qui les chrétiens reconnaissent l’EMMANUEL, DIEU avec nous tous.

Une manière bien simple de vous dire que je me sens en très bonne compagnie avec vous tous et toutes. S’il y a quelque chose de sacré dans notre monde, c’est bien cette HUMANITÉ INCLUSIVE dont le destin n’est pas d’être la marionnette d’Empires et d’empereurs, mais d’être, elle-même, celle qui ordonne le monde. Ma foi me dit qu’elle aura raison de ces empires et de ces oligarchies. Parfois il m’arrive d’en douter, mais dans tous les cas, il n’y a pas d’autres voies à suivre que de permettre cette émergence d’une humanité nouvelle, l’émergence d’un HOMME NOUVEAU. Pour moi comme pour des millions de personnes, ce Jésus de Nazareth est toujours là, bien présent, qu’aucun empire ne saurait atteindre. Pour le croyant que je suis, il a vaincu la mort par sa résurrection et, du fait même, la force des armes et les menaces dont se prévalent les Empires ne sauraient avoir le dernier mot. Il est le témoin par excellence de ceux et celles qui donnent leur vie pour que des hommes et des femmes l’aient un peu plus.

L’Amérique Latine compte des milliers de ces témoins qui ont donné leur vie pour plus de justice et de vérité. N’ayez crainte, ils ne sont pas sur la liste des candidats et des candidates à la sainteté. Ce serait trop risqué de les donner en exemple aux générations montantes. L’Empire n’apprécierait pas. Nous pouvons penser à Oscar Romero, évêque du Salvador, assassiné froidement alors qu’il célébrait la messe, que dire de ces sept jésuites et deux de leurs aides de l’Université du Salvador, assassinés sans pitié, et que penser de ces milliers d’autres, victimes du Plan Condor, de la répression des régimes militaires en Argentine, au Brésil, au Chili, en Uruguay et un peu partout dans tous ces pays sous la gouverne d’oligarchies. Nous sommes bien loin du culte religieux, mais très près de l’HUMANITÉ et de CELUI à qui il a lié son destin. Lui seul saura bien départager les saints et les martyrs de tous les autres.

Oscar Fortin

Québec, le 24 décembre 2009

Quelques références du même auteur sur le thème de la foi et religion

http://humanisme.blogspot.com/2005/05/la-papaut-et-les-alliances.html

http://humanisme.blogspot.com/2007/12/lapostasie-au-qubec.html

http://humanisme.blogspot.com/2008/11/synode-des-vques-2008-o-taient-donc-nos.html

http://humanisme.blogspot.com/2009/04/eglise-hors-des-murs.html


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages