Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noesam@voila.fr

  • : sionazisme
  • sionazisme
  • : Tout Juif qui se respecte, religieux ou séculier, ne peut plus garder le silence, voir pire, soutenir le régime sioniste, et ses crimes de génocide perpétrés contre le peuple palestinien...La secte sioniste est à l’opposé du Judaïsme. .................... Mensonge, désinformation, agression, violence et désobéissance de la loi internationale sont aujourd’hui les principales caractéristiques du sionisme israélien en Palestine.
  • Contact

Israèl est contre TORAH

*"Les sionistes me dégoûtent autant que les nazis."
(Victor Klemperer, philologue allemand d'origine juive, 1881-1960)

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


 

 

 

 

 

 

L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une « nation laïque » et de réduire le judaïsme au nationalisme.......Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation..Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souverainet

é divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre! Amen. Offert par Netouré Karta International : www.nkusa.orglink

                                               


   

 


Ecrivez nous au ; noesam@voila.fr
visitez    http://www.planetenonviolence.org/link
http://www.aloufok.net/link
http://www.info-palestine.net/link
http://www.ism-france.org/news/link
http://www.europalestine.com/link
http://www.enfantsdepalestine.org/
http://mounadil.blogspot.com/link


 



Recherche

FATHER OF SIONAZISJACOB HITLER

La prétendue ascendance juive d'Hitler: Une "explication" par la haine de soi
Une publication parue cette semaine a attiré mon attention. Il s’agit ni plus ni moins de la généalogie d’Adolf Hitler qui aurait des ascendants juifs !! Dans son article, Gilles Bonafi présente une fiche des Renseignements généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, et où on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob. Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la Seconde Guerre mondiale.
SOURCE ;alterinfo

Archives

26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 21:13
Accord au Caire en vue d’un gouvernement palestinien d’entente nationale jeudi 26 février 2009, par La Rédaction
*********
Les factions palestiniennes, dont le Fatah et le Hamas, sont convenues jeudi au Caire d’enterrer la hache de guerre pour négocier le mois prochain la création d’un gouvernement d’entente nationale. S’engageant à tout faire pour mettre fin à deux ans de divisions, parfois fratricides, ces factions ont annoncé dans un communiqué s’être fixé comme objectif la formation d’un tel gouvernement avant la fin mars. "Cinq commissions ont été mises en place pour se charger de la formation d’un gouvernement d’entente nationale, la refonte des services de sécurité, de la réorganisation de l’OLP, et de préparer les élections présidentielle et législatives dans les délais prévus par la loi", selon le texte. "Le travail des commissions commencera le 10 mars et devra s’achever avant fin mars", souligne le texte, lu par Ahmad Qorei, chef de la délégation du mouvement Fatah. C’est un "jour historique", a dit le négociateur du mouvement du président palestinien Mahmoud Abbas, lors d’une conférence de presse, ajoutant qu’avec "le début du dialogue, une page douloureuse est tournée". Moussa Abou Marzouk, numéro deux du bureau politique du Hamas, en exil à Damas, a aussi célébré "une journée historique", évoquant une "page blanche" a écrire pour le dialogue interpalestinien. Pour M. Marzouk, la création d’un gouvernement d’entente "suivra immédiatement" les conclusions de la commission en charge d’étudier sa mise en oeuvre, c’est à dire fin mars. "L’entente sera immédiatement appliquée, un gouvernement sera immédiatement formé et il prendra immédiatement et totalement ses fonctions en Cisjordanie et à Gaza", a-t-il dit, à l’unisson d’autres responsables palestiniens. Plus d’une trentaine de responsables palestiniens, dont des chefs du Fatah et du mouvement islamiste Hamas, maître de Gaza, s’étaient réunis pendant sept heures au siège des renseignements égyptiens à Héliopolis, près du Caire. Cette réunion s’est tenue alors que la communauté internationale doit s’engager lundi en Egypte à apporter une aide massive à la reconstruction de Gaza. La réunion du Caire a été "très importante", a affirmé Jamil al-Majdalawi, un chef du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), soulignant que "les discussions devaient aboutir pour que voit le jour un gouvernement d’entente nationale avant la fin mars". C’est l’Egypte qui, après avoir essuyé un échec en novembre dernier, avait relancé ce processus de dialogue dès la fin de la meurtrière guerre de Gaza menée par Israël (27 décembre - 18 janvier) contre le Hamas. "Il a été convenu de mettre fin aux divisions, reconstruire les institutions, commençant par l’OLP et l’Autorité palestinienne, sur des bases démocratiques", affirme le texte. Le Hamas et le Fatah sont en conflit ouvert depuis que le mouvement islamiste, qui avait remporté les législatives de 2006, a délogé de Gaza par la force les fidèles du Fatah en juin 2007. Ils étaient convenus mercredi, lors d’une réunion bilatérale préparatoire, de libérer progressivement des prisonniers faits de part et d’autre en Cisjordanie ou dans la bande de Gaza. Les factions palestiniennes "ont convenu de procéder dans l’immédiat à la libération de tous les détenus et de cesser les détentions à caractère politique", a déclaré à l’AFP Mohamad al-Hindi, numéro deux du Jihad islamique ( Jeudi, 26 février 2009 - Avec les agences de presse ) Pétition Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
http://www.aloufok.net/spip.php?article2


******************************************************
http://www.aloufok.net/spip.php?article224

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages