Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noesam@voila.fr

  • : sionazisme
  • sionazisme
  • : Tout Juif qui se respecte, religieux ou séculier, ne peut plus garder le silence, voir pire, soutenir le régime sioniste, et ses crimes de génocide perpétrés contre le peuple palestinien...La secte sioniste est à l’opposé du Judaïsme. .................... Mensonge, désinformation, agression, violence et désobéissance de la loi internationale sont aujourd’hui les principales caractéristiques du sionisme israélien en Palestine.
  • Contact

Israèl est contre TORAH

*"Les sionistes me dégoûtent autant que les nazis."
(Victor Klemperer, philologue allemand d'origine juive, 1881-1960)

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


 

 

 

 

 

 

L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une « nation laïque » et de réduire le judaïsme au nationalisme.......Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation..Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souverainet

é divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre! Amen. Offert par Netouré Karta International : www.nkusa.orglink

                                               


   

 


Ecrivez nous au ; noesam@voila.fr
visitez    http://www.planetenonviolence.org/link
http://www.aloufok.net/link
http://www.info-palestine.net/link
http://www.ism-france.org/news/link
http://www.europalestine.com/link
http://www.enfantsdepalestine.org/
http://mounadil.blogspot.com/link


 



Recherche

FATHER OF SIONAZISJACOB HITLER

La prétendue ascendance juive d'Hitler: Une "explication" par la haine de soi
Une publication parue cette semaine a attiré mon attention. Il s’agit ni plus ni moins de la généalogie d’Adolf Hitler qui aurait des ascendants juifs !! Dans son article, Gilles Bonafi présente une fiche des Renseignements généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, et où on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob. Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la Seconde Guerre mondiale.
SOURCE ;alterinfo

Archives

6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 15:33

Ibrahim Dagasan plante le drapeau de la Palestine dans le rond central du stade de Sivas en Turquie


Les journaux hexagonaux, pourtant à l’affût du sensationnel, sont rarement pressés d’informer sur les manifestations populaires de soutien à la Palestine, que ces manifestations aient lieu dans des pays non musulmans où, comme c’est le cas ici, dans les pays Musulmans.
Global Net, un portail internet de Tunis, est le seul média à nous rapporter l’événement en français.
Le piquant de l’incident est qu’un des coéquipiers d’Ibrahim Dagasan, le joueur Turc dont l’acte fait l’objet de l’article est un ressortissant de l’entité sioniste.
Juste une remarque avant de vous laisser découvrir ce texte : l’article parle d’un effet Erdogan, ce qui me semble abusif. L’acte de ce joueur, comme celui de Frédéric Kanouté ou d’Abou Trika témoigne surtout de l’impatience grandissante des peuples Musulmans quant au sort de la Palestine. Aujourd’hui, la question de Palestine a acquis une centralité inédite pour l’ensemble des Musulmans, Arabes ou non. Cette centralité n'est certainement pas sans rapport avec la fin du monopole occidental sur les images d'actualité.
Il s’agit d’un fait nouveau par sa dimension populaire et qui voit la réintégration effective de la nation turque dans la Oumma islamique.
Réintégration qui n’est pas du goût des généraux d’Ankara qui apprécient la relation entre la Turquie et l’entité sioniste. Erdogan le sait, et son comportement face à Shimon Peres, le chef du gang sioniste, est plus à interpréter comme celui d’un homme que d’un premier ministre. Il souligne aussi la limite de son pouvoir face à celui de l’armée.


Effet Erdogan sur les matchs de la Coupe de Turquie

Global Net (Tunisie) 4 février 2009


Comme geste de protestation contre l’agression israélienne sur la bande de Gaza, un footballeur turc a planté hier le drapeau de la Palestine dans le cercle du milieu du terrain durant le match qui a opposé Sivasspor à Galatasaray. La rencontre, comptant pour les quarts de finale de la Coupe de Turquie a été disputée à Sivas qui se trouve au centre du pays. Le protagoniste de cette surprise sans précédent était le joueur Ibrahim Dagasan, milieu de terrain de Sivasspor et coéquipier de l’attaquant israelien Pini Balili.
Au moment où le public a vu le drapeau palestinien, quelques supporters ont commencé à murmurer pour ensuite scander des slogans comme : « A bas Israël ». A ce moment là, Ibrahim Dagasan s’est adressé à son public lui faisait signe de la main pour arrêter de chanter afin de ne pas déconcentrer son coéquipier israélien. Le match s’est ensuite déroulé normalement et Sivasspor s’est qualifié au prochain tour
.



Le calvaire espagnol du Maccabi Tel Aviv

 Ce post complète le précédent et on voit que c’est apparemment toute la compétition de l’Euroligue de basket-ball que le Maccabi a dû vivre comme un calvaire (qui n’est cependant rien à côté de celui qu’endurent les palestiniens). Des spectateur entrent sur le terrain avec des drapeaux palestiniens et interrompent le match Barça – Tel Aviv La vanguardia (Espagne) 5 février 2009 traduit de l’espagnol par Djazaïri Une dizaine de spectateurs qui portaient des drapeaux palestiniens en protestation par le conflit de Gaza en portant des drapeaux palestiniens en protestation contre le conflit de Gaza ont interrompu le match d'Euroligue de basket-ball entre le Regal Barcelone et le Maccabi Tel-Aviv. La rencontre a dû être suspendue pendant deux minutes à 32 secondes de la fin de la première mi-temps. La visite du Maccabi au Palau, entouré de strictes mesures de sécurité, a vu se multiplier la présence de drapeaux palestiniens dans l'enceinte bleu-écarlate, dans une atmosphère surchauffée où se mêlaient la rivalité purement sportive et les protestations contre le conflit dans la bande de Gaza. En plein match, plusieurs supporters sont descendus sur le terrain en même temps, ce qui a obligé les agents de sécurité du club et les policiers à les maîtriser sous les yeux des joueurs, des arbitres et des entraîneurs. Le public du Palau Blaugrana, spécialement les plus jeunes supporters, a même commencé à chanter des slogans pour la Palestine au moment où les intrus étaient évacués hors de l’enceinte bleu-écarlate. La partie a repris normalement deux minutes après, malgré l’apparition sur les gradins du palais des sports de nombreux drapeaux palestiniens et de plusieurs pancartes en protestation contre le conflit à Gaza. d Le match joué par le Maccabi sur ce même terrain l’an dernier avait entraîné l’arrestation de deux personnes qui arboraient le drapeau palestinien et qui furent interpellées pas la police. d Profitant du déroulement du match, une cinquante de personnes se sont rassemblées à proximité du palais des sports pour protester contre la tenue de la rencontre et montrer leur rejet de la politique d’Israël et du conflit à Gaza. A l’appel de la plateforme ‘Aturem la guerra’ (arrêtons la guerre), la manifestation a rassemblé 50 personnes qui ont déployé une banderole où on lisait ‘Hier l’Afrique du Sud, aujourd’hui la Palestine, arrêtons l’apartheid.’ Les manifestants ont, en outre, distribué des tracts avec le drapeau palestinien et un texte explicatif sur la manifestation, avec en entête ‘Barça oui, tuerie à Gaza non.’ Escortés par une importante force de police, les manifestants avaient aussi déployé plusieurs drapeaux palestiniens et des ballons appelant au boycott d’Israël. Ils criaient des slogans contre Israël et le Maccabi et pour la liberté du peuple palestinien. Le représentant de la Campagne Catalane de Solidarité avec Gaza, David Karvala, a critiqué le gouvernement espagnol « qui continue à vendre des armes à Israël » et a rappelé que le Maccabi est « un élément important de la politique étrangère " du gouvernement de son pays. «Entre autres par le fait que ses joueurs vont à la rencontre des troupes israéliennes pendant que des femmes et des enfants meurent à Gaza, » a-t-il insisté. Les policiers avaient préalablement inspecté le secteur, contrôlant même les égouts, et d’importants effectifs avaient été déployés en prévision d’incidents qui finalement n’ont pas eu lieu. //////////////////////////////////////////////////////////////////////

Espagne: drapeaux Palestiniens pendant un match de l'Euroligue disputé par le Maccabi Tel Aviv

Décidément, le sport tend à devenir un champ privilégié de l’expression de la solidarité avec la Palestine. Cette fois encore, c’est au cours d’une compétition européenne de basket-ball que ce soutien s’est manifesté.
Peut-être est-il temps que l’entité sioniste quitte une Euroligue où elle n’a rien à faire ?


Soutien à la Palestine pendant la rencontre entre Unicaja – Maccabi (Tel Aviv)
ANTONIO CHAVES - Málaga - 16/01/2009 El Pais (Espagne) 5 février 2009


Quelques drapeaux palestiniens ont flotté hier à Malaga pendant un match de l’euroligue de basket-ball entre Unicaja (vainqueur par 92 à 69) et le Maccabi de Tel Aviv malgré leur interdiction qui prévu dans l’important dispositif de sécurité entourant la visite de l’équipe israélienne.
Les drapeaux étaient accompagnés de nombreux keffiehs (coiffes palestiniennes). Un supporter arborait aussi une pancarte avec le slogan : « Israël, vous êtes les nouveaux nazis, les terroristes. » Il n’y a pas eu d’incident.
http://mounadil.blogspot.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages