Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noesam@voila.fr

  • : sionazisme
  • sionazisme
  • : Tout Juif qui se respecte, religieux ou séculier, ne peut plus garder le silence, voir pire, soutenir le régime sioniste, et ses crimes de génocide perpétrés contre le peuple palestinien...La secte sioniste est à l’opposé du Judaïsme. .................... Mensonge, désinformation, agression, violence et désobéissance de la loi internationale sont aujourd’hui les principales caractéristiques du sionisme israélien en Palestine.
  • Contact

Israèl est contre TORAH

*"Les sionistes me dégoûtent autant que les nazis."
(Victor Klemperer, philologue allemand d'origine juive, 1881-1960)

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


 

 

 

 

 

 

L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une « nation laïque » et de réduire le judaïsme au nationalisme.......Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation..Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souverainet

é divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre! Amen. Offert par Netouré Karta International : www.nkusa.orglink

                                               


   

 


Ecrivez nous au ; noesam@voila.fr
visitez    http://www.planetenonviolence.org/link
http://www.aloufok.net/link
http://www.info-palestine.net/link
http://www.ism-france.org/news/link
http://www.europalestine.com/link
http://www.enfantsdepalestine.org/
http://mounadil.blogspot.com/link


 



Recherche

FATHER OF SIONAZISJACOB HITLER

La prétendue ascendance juive d'Hitler: Une "explication" par la haine de soi
Une publication parue cette semaine a attiré mon attention. Il s’agit ni plus ni moins de la généalogie d’Adolf Hitler qui aurait des ascendants juifs !! Dans son article, Gilles Bonafi présente une fiche des Renseignements généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, et où on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob. Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la Seconde Guerre mondiale.
SOURCE ;alterinfo

Archives

28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 12:51

Sobhi Hadidi [1], Al Quds Al Arabi

Le 13 Janvier 1898, le journal français « l’Aurore » publie un article intitulé « J’accuse », signé par le romancier français Emile Zola. Dans ce papier, il prit la défense du capitaine juif Alfred Dreyfus accusé d’avoir livré aux Allemands des documents secrets. Cet article courageux a entraîné un sursaut moral ; de nombreux intellectuels se sont mobilisés, ce qui a permis à Dreyfus d’être gracié puis par la suite réhabilité. Plus que cela, et peut-être grâce à cet appel, Dreyfus a pu réintégrer l’armée et participer à la Première Guerre mondiale pour terminer avec le grade d’Officier de la Légion d’Honneur pour le rôle éminent qu’il a joué dans la défense de Paris, au cours de la Première Guerre mondiale.

Et le 13 Janvier cette fois-ci de cette année, le nombre des martyrs de Gaza avait approché le chiffre de 1000, le nombre de blessé a dépassé les 5000, et environ 30.000 personnes ont quitté leurs foyers bombardés et complètement détruits. Depuis l’attaque barbare de l’ennemi israélien sur la bande de Gaza, et jusqu’au 111ème anniversaire de l’appel de Zola, aucun intellectuel français n’a repris un tant soit peu l’esprit de la position honorable que Zola a marqué dans les annales de l’histoire. A l’exception de quelques textes épars, et un nombre limité de personnes qui ont participé à des manifestations ; celles-ci appartenant à la gauche trotskiste et au Parti communiste français en particulier (contrairement au Parti socialiste dont tous les dirigeants ont été absents de toutes les manifestations), la grande majorité de l’élite française a observé un silence tombal, et sa voix ne s’est élevée que lorsqu’il fallait humaniser la barbarie d’Israël.

Prenons, dans un premier exemple, l’appel de Christophe Barbier, directeur de l’hebdomadaire « Express » sur la nécessité à réfléchir au conflit à Gaza : « Il n’y a pas plus aveugle qu’un militaire ni pire sourd qu’un terroriste. Le premier tire sur tout ce qui bouge, parce que cela peut être un ennemi ; le second vise aussi ce qui ne bouge pas, parce que même un civil endormi est un ennemi. »

Ce sophisme trivial prend parti en faveur de l’armée israélienne sans aucun complexe. Pour preuve, le titre de son article est : « Une guerre juste, juste une guerre ». Quant à l’introduction, pas moins cynique : « Israël a raison de mener cette guerre et il le fait aussi pour notre tranquillité. »

Un second exemple nous est donné par l’attitude de certaines organisations juives françaises. Elles organisent ce même jour, 13 Janvier, un gala en plein cœur de Paris, au profit du MAGAV , la garde frontière israélienne. Celle-ci même qui commet inlassablement des atrocités à l’intérieur des territoires palestiniens occupés, et non pas sur les « frontières ».

Le comble de l’impudence de ces organisations fut dans le choix de la salle située dans une artère symbolique : Boulevard Voltaire, le philosophe des lumières, du droit et du respect de l’autre ! Ce qui rend la situation encore plus honteuse, ce sont les prétendus descendants de Zola (ou plutôt les traitres de Zola) qui ne se sont manifestés d’aucune manière afin de marquer leur indignation.

La palme du courage revient à une organisation juive « Union juive pour la paix », qui s’est opposée, et a écrit au Maire de la Ville de Paris pour protester contre l’organisation d’une telles manifestations dans la capitale des lumières et des droits de l’homme.

Toutefois, l’étiolement de l’éthique de l’élite française se voit davantage lorsque l’on lit la lettre courageuse de l’universitaire français juif André Nouschi (80 ans) adressée à l’ambassadeur d’Israël à Paris, où il dit : " Vous vous conduisez exactement comme Hitler s’est conduit en Europe . Vous méprisez les résolutions de l’ONU comme lui celles de la SDN et vous assassinez impunément des femmes, des enfants ... Vous vous conduisez comme des voleurs de terres et vous tournez le dos aux règles de la morale juive... Honte à vous : Honte à Israël ! Vous creusez votre tombe sans vous en rendre compte. Car vous êtes condamné à vivre avec les Palestiniens et les états arabes. » Il conclut son message en ces termes : « J’ai honte comme Juif, ancien combattant de la 2ème guerre mondiale, pour vous. Que votre Dieu vous maudisse jusqu’à la fin des siècles ! J’espère que vous serez punis ».

Ainsi, chacun de nous doit prendre le texte de Zola comme l’exemple de l’une des pages les plus poignantes dans la relation de l’intellectuel à la vérité. Il est du devoir de chacun de dire, guidé par cet appel : Nous aussi, nous accusons !

Nous accusons les intellectuels français, supposés être dans la lignée de Zola, de trahir l’esprit de son texte, de garder le silence sur la barbarie d’Israël, voire applaudir le bourreau et blâmer la victime.

Il est connu que Zola a pris beaucoup de risques lorsqu’il a affirmé ses convictions, car la liberté d’opinion et d’expression à l’époque n’était pas garantie dans le droit européen tel qu’elle l’est aujourd’hui, et c’est pourquoi il a été jugé et reconnu coupable du délit de diffamation, ce qui l’obligea à quitter la France pour la Grande-Bretagne.

Il est évident qu’aujourd’hui, il existe des « lois » implicites voire secrètes, beaucoup plus dissuasives et implacables que les lois écrites. Celles-ci dissuadent la grande majorité des intellectuels français, et la plupart des intellectuels occidentaux, à suivre l’exemple de Zola. De gré ou de force, ceux-ci trahissent allègrement l’esprit de Zola , avalent leurs langues et brisent leurs stylos dès qu’il s’agit de critiquer l’état hébreux.

Source : www.modon.org

Traduit de l’arabe par Moukawama


 

[1] Ecrivain et journaliste syrien de gauche. Il collabore régulièrement au quotidien panarabe Al-Quds Al-Arabi et à plusieurs publications arabes et internationales.
http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3873

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages