Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noesam@voila.fr

  • : sionazisme
  • sionazisme
  • : Tout Juif qui se respecte, religieux ou séculier, ne peut plus garder le silence, voir pire, soutenir le régime sioniste, et ses crimes de génocide perpétrés contre le peuple palestinien...La secte sioniste est à l’opposé du Judaïsme. .................... Mensonge, désinformation, agression, violence et désobéissance de la loi internationale sont aujourd’hui les principales caractéristiques du sionisme israélien en Palestine.
  • Contact

Israèl est contre TORAH

*"Les sionistes me dégoûtent autant que les nazis."
(Victor Klemperer, philologue allemand d'origine juive, 1881-1960)

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


 

 

 

 

 

 

L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une « nation laïque » et de réduire le judaïsme au nationalisme.......Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation..Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souverainet

é divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre! Amen. Offert par Netouré Karta International : www.nkusa.orglink

                                               


   

 


Ecrivez nous au ; noesam@voila.fr
visitez    http://www.planetenonviolence.org/link
http://www.aloufok.net/link
http://www.info-palestine.net/link
http://www.ism-france.org/news/link
http://www.europalestine.com/link
http://www.enfantsdepalestine.org/
http://mounadil.blogspot.com/link


 



Recherche

FATHER OF SIONAZISJACOB HITLER

La prétendue ascendance juive d'Hitler: Une "explication" par la haine de soi
Une publication parue cette semaine a attiré mon attention. Il s’agit ni plus ni moins de la généalogie d’Adolf Hitler qui aurait des ascendants juifs !! Dans son article, Gilles Bonafi présente une fiche des Renseignements généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, et où on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob. Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la Seconde Guerre mondiale.
SOURCE ;alterinfo

Archives

28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 12:44
GALLOWAY ET KAUFMAN POUR GAZA
samedi 24 janvier 2009, par : Rédaction Enfants de (la) Palestine,

 

 

GEORGE GALLOWAY

intervention du 15 janvier au Parlement britannique George Galloway : le deux poids-deux mesures du Foreign Office.

Au royaume de sa Gracieuse Majesté, des députés sortent du rang pour dénoncer la politique du gouvernement à Gaza. Intervention du député George Galloway, le 15 janvier 2009 au Parlement britannique

Je dis au président de la commission parlementaire d'enquête sur les affaires étrangères, qui n'assiste pas à la séance, que la communauté internationale n'est pas impuissante, mais qu'elle feint simplement l'impuissance pour justifier son manquement à ses devoirs. Même si les déclarations du premier ministre ont été plus fermes, elles ont essentiellement masqué la même inertie que l'indolent et condescendant secrétaire d'état aux Affaires Etrangères et au Commonwealth (David Miliband), qui est venu se produire devant nous lundi dernier. Comparez l'attitude de la diplomatie britannique sur le sujet dont nous débattons actuellement avec sa réaction vis-à-vis du Zimbabwe, ou, plus particulièrement, à l'égard du conflit entre la Russie et la Géorgie. A l'époque, le ministre des affaires étrangères était omniprésent, sermonnant la Russie pour lui dire ce qu'il fallait qu'elle fasse. Il est même allé jusqu'à Kiev où, planté sur la ligne de démarcation, il a annoncé à la Russie ce que la communauté internationale exigeait d'elle.

Pour Gaza, nos ministres se vantent d'avoir rédigé une résolution de l'ONU, dont il n'a été tenu aucun compte. Je ne serais pas fier de dire que je suis l'auteur d'une résolution - adoptée, non pas à l'unanimité, comme l'a prétendu le ministre, mais avec l'abstention des Etats-Unis - dont le gouvernement ne comptait absolument pas en faire appliquer les termes. Voilà où nous en sommes.

Le ministre des affaires étrangères dit qu'il refuse ce qu'il appelle une "politique d'annonce" - qui a été largement soutenue ici même aujourd'hui, à savoir imposer un embargo sur les armes, rappeler les ambassadeurs et exiger le retrait des ambassadeurs d'Israël - parce qu'il ne veut pas isoler Israël.

Pourtant lui et le gouvernement étaient parmi les têtes de file de ceux qui ont isolé le gouvernement élu de Palestine, c'est-à-dire le Hamas. Ils ne veulent pas en entendre parler actuellement. Ils préfèrent parler du président Abbas qui occupe indûment le fauteuil présidentiel à Ramallah. Ils refusent de reconnaître que le peuple palestinien a voté pour le Hamas.

Je n'ai jamais soutenu le Hamas. Comme le député de Manchester-Gorton, Sir Gerald Kaufman (*), j'ai toujours été sympathisant et ami de feu le président Yasser Arafat. L'attitude d'Israël à l'égard du président Arafat et du Fatah quand ils étaient au pouvoir a été exactement la même que celle qu'ils ont aujourd'hui vis à vis du gouvernement du Hamas.

Israël a noyé le gouvernement d'Arafat dans le sang avec sa politique d'assassinats, de colonisation, de construction de murs et d'embargo économique. Le gouvernement britannique a soutenu à fond l'embargo à Gaza pour punir les Palestiniens d'avoir voté pour un gouvernement du Hamas.

Le deux poids-deux mesures du gouvernement dans cette affaire est si éhonté que les gens dans la rue sont fous de rage. Si ce n'est pas si évident d'où nous sommes, les gens qui sont dehors sont furieux. Le danger de radicalisation, en particulier de la jeunesse musulmane de ce pays, est bel et bien réel.

Le gouvernement cherche toujours quelque religieux à qui refuser un visa, ou un organisme musulman à interdire pour tenter de mettre un frein à la radicalisation. Que pense le ministre de l'effet que produisent actuellement sur les musulmans britanniques les images qu'ils voient aux infos du bombardement d'un centre de l'UNrwa et du massacre d'enfants dont il a été question ici ?

La politique du gouvernement visant à prévenir l'extrémisme et la radicalisation a été entravée par sa morgue et son incompétence concernant Gaza, surtout quand on voit le déploiement de zèle, comme, par exemple, dans le conflit entre la Géorgie et de la Russie.

Je n'ai pas le temps de dire tout ce que je voudrais dire, mais je veux dire quelque chose à ceux qui se sont glorifiés d'être allés à Sderot. Je suis impressionné par le nombre de députés qui se sont rendus à Sderot. Mais qui parmi eux est-il allé voir les ruines des villages palestiniens sur lesquels est construit Sderot ? Qui s'est renseigné sur l'épuration ethnique qu'ont subie les Palestiniens de Sderot et du sud d'Israël ? L'un d'entre eux savait-il seulement que les camps de réfugiés sont remplis de gens qui vivaient dans ces mêmes villages sur lesquels a été construite la ville de Sderot ?

Tout cela n'a pas commencé le 27 décembre.

Tout cela n'a même pas commencé - malgré toute la considération que j'ai pour la députée Phyllis Starkey, et qui a prononcé un discours superbe - en 1967, quand Sderot et d'autres localités ont été évacuées.

Cela a commencé ici même, quand Arthur Balfour, a promis, au nom d'un peuple, à un autre peuple le territoire d'un troisième peuple. C'est nous qui sommes les auteurs de cette tragédie.

Tout ce qui en a découlé par la suite découle de cette déclaration. Ne serait-ce que pour cette raison, le ministère des affaires étrangères devrait se bouger et faire entendre sa voix aux côtés des manifestants qui défilent dans les rues de Londres, de Birmingham, de Manchester, de Leeds, d'Edinburgh, de Glasgow et d'ailleurs.

Nous voulons voir le ministre agir. Les actes sont beaucoup plus parlants que les discours.

Et de la part du gouvernement, jusqu'à présent, nous n'avons vu absolument aucune action.

George Galloway député (ancien Labour, aujourd'hui du nouveau parti "Respect") à la Chambre des Communes http://www.georgegalloway.com/

GERALD KAUFMAN

SIR Gerald Kaufman http://en.wikipedia.org/wiki/Gerald...

SIR Gerald Kaufman, le député travailliste a comparé hier les actes de l'armée israélienne à Gaza à ceux des nazis qui ont forcé sa famille à quitter la Pologne.

Au cours d'un débat à la Chambre des Communes (en GB), il a engagé le gouvernement à imposer un embargo des armes à Israël.

Sir Gerald, qui a été élevé dans une famille de juifs orthodoxes et sionistes, a déclaré : "Ma grand-mère, qui était souffrante, était alitée quand les nazis sont arrivés dans sa ville natale. Un soldat allemand l'a tuée d'une balle dans la tête".

"Ma grand-mère n'est pas morte pour servir d'alibi aux soldats israéliens qui s'en vont assassiner des grands-mères palestiniennes à Gaza. L'actuel gouvernement israélien exploite impitoyablement et cyniquement le sentiment de culpabilité perpétuel sur le massacre des Juifs au cours de l'holocauste comme justification du massacre des Palestiniens".

Il a ajouté que l'affirmation que beaucoup de ces Palestiniens étaient des activistes, "c'était la réponse que donnaient les nazis", disant : "je suppose que les Juifs qui se battaient pour sauver leur vie dans le ghetto de Varsovie devaient aussi être accusés d'être des "activistes".

Il a accusé le gouvernement israélien de ne rechercher que la "conquête", ajoutant : "Ce ne sont pas seulement des criminels de guerre, ce sont des imbéciles".

Traduction : Des bassines et du zèle http://blog.emceebeulogue.fr/ Pour le Grand Soir http://www.legrandsoir.info

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages