Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noesam@voila.fr

  • : sionazisme
  • sionazisme
  • : Tout Juif qui se respecte, religieux ou séculier, ne peut plus garder le silence, voir pire, soutenir le régime sioniste, et ses crimes de génocide perpétrés contre le peuple palestinien...La secte sioniste est à l’opposé du Judaïsme. .................... Mensonge, désinformation, agression, violence et désobéissance de la loi internationale sont aujourd’hui les principales caractéristiques du sionisme israélien en Palestine.
  • Contact

Israèl est contre TORAH

*"Les sionistes me dégoûtent autant que les nazis."
(Victor Klemperer, philologue allemand d'origine juive, 1881-1960)

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


 

 

 

 

 

 

L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une « nation laïque » et de réduire le judaïsme au nationalisme.......Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation..Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souverainet

é divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre! Amen. Offert par Netouré Karta International : www.nkusa.orglink

                                               


   

 


Ecrivez nous au ; noesam@voila.fr
visitez    http://www.planetenonviolence.org/link
http://www.aloufok.net/link
http://www.info-palestine.net/link
http://www.ism-france.org/news/link
http://www.europalestine.com/link
http://www.enfantsdepalestine.org/
http://mounadil.blogspot.com/link


 



Recherche

FATHER OF SIONAZISJACOB HITLER

La prétendue ascendance juive d'Hitler: Une "explication" par la haine de soi
Une publication parue cette semaine a attiré mon attention. Il s’agit ni plus ni moins de la généalogie d’Adolf Hitler qui aurait des ascendants juifs !! Dans son article, Gilles Bonafi présente une fiche des Renseignements généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, et où on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob. Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la Seconde Guerre mondiale.
SOURCE ;alterinfo

Archives

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 20:45
Par Maan News  

Un responsable Hamas ayant connaissance des discussions a dit à Ma’an que le Hamas accepterait la trêve à condition de recevoir des garanties de l’Egypte et d’Israël qu’ils mettraient fin au siège de la Bande de Gaza et ouvriraient les frontières.
























Gaza, 22 janvier 2009 (photo MG pour ISM)


Lors des négociations indirectes qui ont lieu en Egypte, Israël a proposé une trêve de 18 mois avec le Hamas.

Hamas a eu connaissance de l’offre lors d’une rencontre avec le chef des services secrets égyptiens, Umar Suleiman, qui sert d’intermédiaire dans les discussions entre Israël et les autres factions.

« Le Hamas a reçu la proposition israélienne présentée par Amos Gilad [négociateur du Ministère de la Défense], et, avec elle, une proposition de cessez-le-feu d’un an et demi, mais le Hamas a présenté une contre-proposition d’une année seulement », a déclaré aux journalistes Ayman Taha, dirigeant palestinien, au Caire.

Un responsable Hamas ayant connaissance des discussions a dit à Ma’an que le Hamas accepterait la trêve à condition de recevoir des garanties de l’Egypte et d’Israël qu’ils mettraient fin au siège de la Bande de Gaza et ouvriraient les frontières.

« La délégation Hamas qui est allée en Egypte n’est missionnée que pour discuter des questions des carrefours frontaliers et de la trêve, et peut entendre les officiels égyptiens sur d’autres questions comme la réconciliation nationale, » a dit le responsable.

Cette position a été reprise par Taha, qui a déclaré : « La dernière trêve entre Israël et le Hamas a duré six mois et le Hamas y a mis fin parce qu’Israël maintenait son siège sur Gaza et violait la trêve. »

La semaine dernière, Israël a rejeté une offre du Hamas d’un cessez-le-feu d’un an, demandant une trêve indéfinie.

En juin 2008, Israël et le Hamas sont convenus d’une trêve de six mois qui a conduit à une facilitation partielle de son blocus par Israël. Cet accord s’est effondré après moins de cinq mois lorsqu’Israël a envahi Gaza le 5 novembre 2008. A la date officielle de la fin de la trêve, en décembre, Israël a lancé trois semaines d’offensive massive sur Gaza qui ont tué plus de 1.300 Palestiniens.

Le responsable Hamas, interrogé par Ma’an, a dit que « l’Autorité Palestinienne, l’UNRWA, des organismes et sociétés internationales prendront une large part du processus de reconstruction de ce qui a été détruit pendant l’attaque israélienne. La reconstruction comprendra des projets résidentiels et les bâtiments de l’Autorité Palestinienne à Gaza. »

Il a noté : « Certains Etats arabes et Etats européens ont refusé de verser des fonds au Hamas, ces aides seront donc versées à l’Autorité Palestinienne à Ramallah, à l’UNRWA et aux organismes et sociétés internationaux qui prendront part à la reconstruction de Gaza, alors que le Hamas recevra une partie de ces fondes par d’autres moyens. »

Le dirigeant n’a pas exclu une coordination avec l’Autorité Palestinienne de Ramallah pendant le processus de reconstruction, disant : « Nous ne voyons pas d’inconvénient à avoir une coordination, mais avec un niveau élevé de transparence. »

Il a noté que « le Hamas avait quatre dossiers sur lesquels il travaillait, à part la reconstruction de Gaza : la réconciliation nationale à partir de la proposition égyptienne ajustée et avec le parrainage arabe, la communication avec les Arabes, l’investissement dans le mouvement populaire qui s’est développé contre la guerre israélienne sur Gaza et l’extension à la communauté internationale. »
  Source : Maan News  
  Traduction : MR pour ISM  
   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages