Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noesam@voila.fr

  • : sionazisme
  • sionazisme
  • : Tout Juif qui se respecte, religieux ou séculier, ne peut plus garder le silence, voir pire, soutenir le régime sioniste, et ses crimes de génocide perpétrés contre le peuple palestinien...La secte sioniste est à l’opposé du Judaïsme. .................... Mensonge, désinformation, agression, violence et désobéissance de la loi internationale sont aujourd’hui les principales caractéristiques du sionisme israélien en Palestine.
  • Contact

Israèl est contre TORAH

*"Les sionistes me dégoûtent autant que les nazis."
(Victor Klemperer, philologue allemand d'origine juive, 1881-1960)

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


 

 

 

 

 

 

L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une « nation laïque » et de réduire le judaïsme au nationalisme.......Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation..Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souverainet

é divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre! Amen. Offert par Netouré Karta International : www.nkusa.orglink

                                               


   

 


Ecrivez nous au ; noesam@voila.fr
visitez    http://www.planetenonviolence.org/link
http://www.aloufok.net/link
http://www.info-palestine.net/link
http://www.ism-france.org/news/link
http://www.europalestine.com/link
http://www.enfantsdepalestine.org/
http://mounadil.blogspot.com/link


 



Recherche

FATHER OF SIONAZISJACOB HITLER

La prétendue ascendance juive d'Hitler: Une "explication" par la haine de soi
Une publication parue cette semaine a attiré mon attention. Il s’agit ni plus ni moins de la généalogie d’Adolf Hitler qui aurait des ascendants juifs !! Dans son article, Gilles Bonafi présente une fiche des Renseignements généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, et où on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob. Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la Seconde Guerre mondiale.
SOURCE ;alterinfo

Archives

21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 20:59
Yitzhak Laor (London Review of Books)
publié le mercredi 21 janvier 2009.

London Review of Books, 15 janvier 2009

www.lrb.co.uk/web/15/01/2009/mult04_.html


Nous nous sommes déjà retrouvés là. C’est un rituel. Tous les deux ou trois ans, notre armée monte une expédition sanglante. L’ennemi est toujours plus petit, toujours plus faible ; notre armée est toujours plus grande, technologiquement plus sophistiquée, parée pour une guerre de grande envergure contre une armée de grande envergure. Mais l’Iran fait trop peur et même le Hezbollah, relativement petit, nous a donné du fil à retordre. Cela nous laisse les Palestiniens.

Israël est engagé dans une longue guerre d’annihilation contre la société palestinienne. L’objectif est de détruire la nation palestinienne et de la ramener à des groupements pré-modernes basés sur la tribu, le clan, l’enclave. C’est la dernière phase de la mission coloniale sioniste, culminant dans d’inaccessibles townships, camps, villages, districts, tous devant être séparés par un mur, une clôture et patrouillés par une armée puissante qui, en l’absence d’un véritable objectif militaire, est en fait une force de police suréquipée, avec des F-16, des Apaches, des chars, de l’artillerie, des unités de commando et des moyens de surveillance high-tech à sa disposition.

L’étendue de la cruauté, l’absence de honte et le refus de toute retenue sont frappants, aussi bien en termes anthropologiques qu’historiquement. Le soutien juif apporté dans le monde entier à cette offensive de vandales amène à se demander si nous n’assistons pas à la prise de contrôle du peuple juif par le sionisme.

Mais la vraie question est que depuis 1991 et plus encore depuis les accords d’Oslo en 1993, Israël a joué sur l’idée qu’il négociait vraiment la terre contre la paix, alors que la vérité est toute différente. Israël n’a pas abandonné les territoires, mais les a réduits en cantons et placés sous blocus. La nouvelle stratégie consiste à confiner les Palestiniens : ils n’appartiennent pas à notre espace, ils doivent demeurer hors de vue, à s’entasser dans leurs townships et leurs camps ou à remplir nos prisons. Ce projet a maintenant le soutien de la plus grande partie de la presse israélienne et du milieu académique.

Nous sommes les maîtres. Nous travaillons et nous déplaçons. Eux peuvent gagner de quoi vivre en faisant la police au sein de leur propre peuple. Nous empruntons les autoroutes. Ils doivent vivre au-delà des collines. Les collines sont à nous. Pareil pour les clôtures. Nous contrôlons les routes, et les checkpoints et les frontières. Nous contrôlons leur électricité, leur eau, leur lait, leur huile, leur blé et leur essence. S’ils protestent pacifiquement, on leur lance du gaz lacrymogène. S’ils lancent des pierres, nous tirons des balles. S’ils lancent des roquettes, nous détruisons une maison avec ses habitants. S’ils lancent un missile, nous détruisons familles, quartiers, rues, villes.

Israël ne veut pas d’un Etat palestinien à ses côtés. Il entend le prouver avec des centaines de morts et des milliers de mutilés en une seule ‘opération’. Le message est toujours le même : allez-vous-en ou restez soumis, sous notre dictature militaire. Nous sommes une démocratie ? Nous avons décidé démocratiquement que vous vivriez comme des chiens.

Le 27 décembre, juste avant que les bombes ne commencent à tomber sur Gaza, les partis sionistes, depuis le Meretz jusqu’à Yisrael Beitenou, étaient unanimement favorables à l’attaque. Comme d’habitude – là encore, c’est le rituel – les divergences n’ont surgi qu’à propos de l’envoi de couvertures et de médicaments à Gaza. Notre éditorialiste le plus fervent en faveur de la guerre, Ari Shavit, a suggéré qu’Israël devrait poursuivre l’offensive et construire un hôpital pour les victimes. L’ennemi est blessé, il perd son sang, il est mourant, il appelle désespérément à l’aide. Personne ne viendra à moins qu’Obama ne bouge – oui, nous attendons tous Godot. Peut-être viendra-t-il cette fois.

* Yitzhak Laor vit à Tel Aviv. Il est l’éditeur de Mita’am.

(Traduction de l’anglais : Michel Ghys)


Yitzhak Laor (London Review of Books)
   

http://www.protection-palestine.org/spip.php?article6878
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages